Mon vagin et moi

dimanche, septembre 04, 2016

Quand j'ai pris l'avion je m'imaginais déjà prendre pleins de jolies photos du Maroc pour les poster sur le blog et finalement la réalité me revient en pleine face, premièrement je suis souvent seule pour me promener donc je suis une cible facile pour les voleurs si je dégaine mon reflex et deuxièmement, j'en ai marre de faire l'hypocrite quand je viens ici.








Si vous découvrez seulement le blog alors vous ne le savez probablement pas mais je suis métisse, franco-marocaine pour être plus précise. J'ai toujours baigné dans une double culture ce qui était super chouette. Enfant chaque année j'étais heureuse, je quittais l'école plus tôt et rentrais la veille de la rentrée en France pour passer le plus de temps possible au Maroc puis à l'adolescence j'ai progressivement commencé à me sentir oppressée et à écourter mes séjours.

La principale raison ? mon sexe, et oui mesdames et messieurs, je suis une fille, désormais une femme et apparemment ça pose problème, je dois être dix fois plus prudente dans la rue, faire attention à ma manière de m'habiller, de me comporter...sous prétexte que j'ai un VAGIN.


Je vais vous présenter quelques clichés auxquelles je dois faire face à chaque fois que je suis ici. L'article ne sera pas aussi long que je le voudrais pour ne pas vous endormir. C'est parti, on commence !


T'as l'impression d'être une star mais pas dans le bon sens du terme. Si t'es une fille et que t'es seule dans la rue (ou avec d'autres filles) t'auras le droit à des dizaines de réflexions (minimum) sur ton physique, ta tenue...et le fameux "pssss pssss" est toujours là. Quand c'est ton jour de chance on te suit en voiture et on t'ouvre même la portière (c'est ma passion de monter en voiture avec des inconnus qui ont des grosses têtes de pervers).Si tu veux être tranquille il faut sortir avec tes gardes du corps (aka tes frères, cousins...enfin bref les membres de ta famille avec un pénis).

"Tu comprends, on est pas à la plage" bon cette phrase elle est pas valable partout ici parce que j'ai remarqué qu'à Casa ou Rabat les filles sont plus libres du côté vestimentaire, perso je suis originaire d'Oujda (ville assez conservatrice) et je porte un pantalon alors qu'il fait presque 40 degrés parce que si je veux pas me faire agresser je dois éviter tout ce qui est jupe, short, robe, vêtements qui collent...retour au moyen-âge.

"Tu dois épouser un arabe musulman" je suis métisse, mon frère est métisse, ma nièce également et je refuse de faire dans le communautarisme. Ma mère boit du vin et mange du cochon et ça ne l'empêche pas d'être meilleure que certaines personnes qui se prétendent musulmanes. J'épouserai l'homme que j'aime (si je me marie un jour) parce que je suis libre d'aimer et d'épouser qui je veux.

"T'es belle" le physique c'est important partout dans le monde mais je remarque que c'est assez fort comme critère ici. Les gens sont tellement obsédés par ça qu'on me sort souvent "t'auras pas de mal à trouver un mari avec ton physique" AHAHAH, bah oui c'est mon seul objectif: trouver un mari ou j'entends aussi "comment tu peux le trouver beau?" parce que ce que je regarde chez une personne c'est les petits détails que tu ne vois pas. Déjà physiquement je me situe dans la moyenne, j'ai pas un physique de fou alors j'imagine pas ce que subissent les personnes dites "moches".

L'hypocrisie, les "ma chérie" par devant et "elle c'est une grosse conne" par derrière c'est courant mais celle que je préfère c'est celle-là : les mecs qui sortent, boivent, fument, couchent et qui à la fin veulent une fille vierge et tout le contraire d'eux parce qu'il faut se marier avec une "bent nass". SANS COMMENTAIRE bande de loosers.

J'en vois déjà me dire "oui mais si t'es pas contente ne viens plus" mais le problème c'est que c'est aussi mon pays, le temps que j'y ai passé se compte en années et je sais très bien que beaucoup de filles ressentent ça et vont devoir le subir toute leur vie que ça soit au Maroc ou en France parce que cette pression elle est partout. Donc est-ce à moi de ne plus venir ou aux mentalités de changer? C'est plutôt ça la vraie question.

On va me dire qu'en France je dois être libre alors pourquoi je me prends la tête? le problème c'est que là-bas aussi j'avais peur de me faire juger par la communauté musulmane mais maintenant je m'en tape complètement, comme le dit si bien Disiz "je suis c'que j'veux, où j'veux, quand j'veux, personne ne m'définit, ni vous ni eux".

J'aime être libre et me promener main dans la main avec la personne que j'apprécie, j'aime me balader dans les rues sans m'inquiéter la nuit quand je ne trouve pas le sommeil...je veux être libre d'aimer sans me cacher et surtout être libre d'être moi-même.

Je suis une femme, je n'ai pas honte de mon sexe car être une femme n'est pas une fatalité.



Vous pouvez aimer aussi

0 commentaires